Enrichissement du paysage immobilier non loin de Marrakech

4 Nov

vente maison Marrakech

Le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc a prouvé qu’il est dynamique et souhaite satisfaire toutes les couches de la société, surtout dans la perspective de combler le déficit en logements que l’on observe actuellement dans le pays. Comme nous le montrent les professionnels, le secteur est réparti en différents segments, en fonction des types de logements dont il est question. On retrouve donc des logements hauts standings, qui sont tout en haut de la pyramide avec les villas, ensuite viennent les moyens standings et pour terminer la liste nous avons les logements sociaux. Il s’agit là juste d’une segmentation grossière, mais on retrouve des sous-segments dans le secteur. Pour avoir d’avantage d’informations sur les segments de logements au Maroc l’agence Cote Medina peut être une source d’informations précieuses.

1 000 nouveaux logements sociaux à Dar Bouazza

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré, le 17 octobre dernier, la deuxième partie du projet immobilier Ikamat Al Amal dans la région de Dar Bouazza. Ce projet n’est pas le premier du genre, on a déjà pu voir les nombreuses réalisations en termes de logements sociaux qui ont été faites dans l’immobilier à Marrakech, mais aussi dans les autres villes du Maroc. Ce projet, qui a été mené par Anouar Al Mostakbal, dans la commune urbaine de Dar Bouazza, a nécessité un investissement approximatif de 370 millions de dirhams. La deuxième partie de ce projet de grande envergure compte environ 1 000 unités de logements sociaux. Selon les propos de Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, ce projet est destiné à contribuer de manière significative au renforcement de l’offre en termes d’immobilier à destination des classes moyennes et des ménages à revenus limités.

Des initiatives pareilles sont en cours de développement dans l’immobilier à Marrakech, mais aussi dans les autres régions du Maroc. Tous ces projets s’inscrivent dans le contexte du programme national d’habitat social. Ces différents projets devraient permettre aux ménages à revenus limités d’accéder à un logement décent à des conditions qui semblent avantageuses. C’est aussi un moyen de résorber le phénomène de l’habitat insalubre qui est assez présent, notamment dans la région du Grand Casablanca. Dans l’ensemble, ce projet concerne la construction de 1547 logements sociaux, et on y retrouve en plus, 400 commerces, une salle de sport, une école primaire, une supérette et une crèche. L’ensemble du projet s’étend sur une superficie de 6,7 Hectares dont 112 478 bâtis. Cette infrastructure devrait contribuer à la résorption du déficit en logements que l’on observe dans la province de Nouaceur et de nouveaux pôles urbains devraient ainsi surgir. L’objectif étant d’accompagner la dynamique démographique et économique en cours dans la région du Grand Casablanca. Trois types d’immeubles sont proposés, disposant chacun de 4 ou 5 appartements par niveau. Les logements ont une superficie d’environ 52 m².

No comments yet

Leave a Reply

*