Peut-on subventionner l’achat d’une trottinette électrique ?

11 Avr

trotinette electrique

Si on se souvient bien de l’histoire de l’évolution de la mobilité urbaine, on se rend compte qu’à l’arrivée des vélos électriques sur le marché, les gens avaient beaucoup d’à priori. Ils pensaient que c’était des engins faits pour les paresseux, pour les personnes qui ne sont pas capables de marcher ou de pédaler convenablement, en gros la perception vis-à-vis de ces vélos était négative. Avec le temps cette perception a évolué, les mentalités ont changé, et de nos jours on assiste à la naissance de vélos électriques dédiés aux sportifs comme le VTT électrique et des pistes de montagne dédiées aux pratiquants de ces activités. Le rapport aux engins électriques a beaucoup évolué avec les années et les avancées technologiques. Pour la trottinette électrique https://trottinetteelectriqueattitude.wordpress.com/, le changement est encore en cours, il y a de l’espoir pour que cet engin soit aussi adopté par la majorité de la population comme l’a été le vélo. Pour l’heure la trottinette électrique ne peut pas encore être subventionnée, contrairement au vélo électrique dont l’acheteur peut bénéficier d’une subvention.

Cela est assez paradoxal comme situation puisque les trottinettes électriques sont bien plus compactes que les vélos électriques, de plus elles sont plus légères, moins rapides. Même en roulant à 20 km/h il est toujours possible pour le conducteur de s’éjecter sans accident. La trottinette est donc plus sûre pour l’utilisateur que le vélo. Le problème de la subvention se pose certainement parce que les personnes qui en décident n’utilisent certainement pas la trottinette, alors ils n’ont pas la capacité, ni même le besoin de se poser des questions légales sur un produit qui ne les concernent apparemment pas. Il est possible de faire avancer les choses en se tournant vers cette marge de la population et de les intégrer à la révolution. Toutefois, les constructeurs et les revendeurs ne sont pas assez nombreux, surtout en Europe pour avoir autant d’influence sur les gouvernants.

La principale raison pour laquelle il est important d’avoir une loi dans ce sens est que les trottinettes électriques sont commercialisées aux personnes de plus de 18 ans. Il ne s’agit plus de jouets. Les constructeurs en général et Micro en particulier ne souhaitent même pas que les enfants se servent de leurs produits pour trois principales raisons : Ces produits sont assez onéreux, les enfants doivent pratiquer de l’activité physique, ce qui sera mitigé avec ce genre d’appareils en leur possession et troisièmement le système hybride intégré dans les trottinettes nécessite d’avoir un certain discernement pour savoir quand passer à la motorisation électrique ou pas. Retenons une chose, c’est en poussant à l’utilisation massive des trottinettes électriques que le changement aura lieu et elles pourront bientôt être subventionnées.

No comments yet

Leave a Reply

*